COMPENSER VOLONTAIREMENT NOS
EXTERNALITÉS NÉGATIVES



ENGAGEMENT N°6

UN PROGRAMME DE REFORESTATION CONNECTÉ AUX ACTIVITÉS

RAPPORT 2018



Poursuivant l’objectif ambitieux des 2°C défini par la conférence internationale pour le climat (COP21), CEPOVETT Group apporte sa contribution à travers son programme de compensation carbone volontaire dans les zones géographiques impactées par ses activités en Europe, Afrique et à Madagascar. Ce programme de reforestation a commencé en Afrique en 2011, en relation avec des coopératives cotonnières au Mali, puis s’est prolongé sur l’un de ses sites de confection à Madagascar. En 2017 la mobilisation des collaborateurs et le concours de parties prenantes ont permis de planter plus de 10 000 arbres à Madagascar, notamment des variétés fruitières endémiques (avocatiers, bibassiers, manguiers, litchis, goyaviers…) les végétaux étant élevés en pépinières installées sur le site industriel d’Epsilon.
Ce programme de reforestation socio-économique et environnemental ambitionne non seulement de répondre aux enjeux environnementaux par la séquestration de carbone, mais aussi économiques en apportant une source de revenus supplémentaires aux populations locales dans une logique de solidarité. Aujourd’hui un véritable jardin conservatoire de près de 200 espèces s’érige sur le site, principalement pour la multiplication des variétés nécessaires à la production en pépinière.

Nos résultats 2017

  • Verger conservatoire à Madagascar100%
  • Opération de plantation collaborative100%
  • Plantation 10 000 arbres100%

RAPPORT 2017



Poursuivant l'objectif ambitieux des 2°C défi ni par la conférence internationale pour le climat (COP21), CEPOVETT Group apporte sa contribution à travers son programme de compensation carbone volontaire dans les zones géographiques impactées par ses activités en Europe, Afrique et à Madagascar. En 2016 grâce à la mobilisation de ses collaborateurs et le concours de ses clients, CEPOVETT Group a planté 10 000 arbres à Madagascar, notamment des variétés fruitières endémiques (avocatiers, bibassiers, manguiers, lechee, goyaviers…) les végétaux étant élevés en pépinières installées sur le site industriel. Ce programme de reforestation socio-économique et environnemental ambitionne non seulement de répondre aux enjeux environnementaux par la séquestration de carbone, mais aussi économiques en apportant une source de revenus supplémentaire aux populations locales dans une logique de solidarité. Aujourd’hui un véritable verger conservatoire de près 200 espèces s’érige sur le site d’Epsilon, principalement pour la multiplication des variétés nécessaires à la production en pépinière. Les jeunes plants sont irrigués exclusivement par la station d’épuration phytologique de l’usine.

RAPPORT 2016



Véritable succès en 2015, la Conférence internationale pour le Climat (COP21) s’est clôturée par l’adoption d’un accord ambitieux : le maintien du réchauffement climatique en-dessous des 2ºC. Cet objectif ne pourra être atteint sans la mobilisation de tous les acteurs. Le groupe CEPOVETT Group a notamment apporté sa contribution à travers son programme de compensation carbone volontaire dans des zones géographiques impactées par ses activités en Europe, en Afrique et à Madagascar. L’année 2015 est marquée par la montée en puissance du programme « Arbre de vie, coton solidaire » à Madagascar, où 10 000 nouveaux arbres ont été plantés. Fort du succès de son programme expérimental de reforestation au Mali, EPSILON-CEPOVETT Group a privilégié sur l’île de Madagascar la reforestation de variétés fruitières, notamment le manguier, le litchi et autres agrumes qui pourront ultérieurement assurer un revenu additionnel aux populations locales.

Nos résultats 2016

  • Rendre les collaborateurs acteurs de nos initiatives de reforestation100%
  • 3 opérations collectives de plantation avec nos clients et nos parties prenantes60%
  • Plantation 10 000 arbres à Madagascar100%