PRÉCONISER DES MATIÈRES
ALTERNATIVES ET ÉTHIQUES

ENGAGEMENT N°4

Rapport 2020

Polyester recyclé, matière circulaire par excellence

Protéger l’homme et la femme au travail, c’est la raison d’être du vêtement de protection (EPI). Pour faire face aux accidents et intempéries ceux-ci doivent répondre à des normes précises (notamment la norme EN 340) et garantir la sécurité du travailleur en lui assurant un risque minimum de lésion corporelle ou de maladie. Leur rôle est de prévenir les agressions mécaniques et chimiques. Les vêtements techniques de protection sont adaptés aux divers risques professionnels (produits chimiques, feu, chaleur, froid, l’humidité, insectes, etc.).
CEPOVETT SAFETY travaille notamment avec son fournisseur TDV Industries à la fabrication d’EPI à base de polyester recyclé et labellisé GRS. Issue des bouteilles plastiques, cette matière possède des propriétés d’isolation qui permettent de l’utiliser en outdoor et elle s’inscrit dans une logique d’économie circulaire.

Un tissu Chamatex éco-conçu Made In France

Fervent défenseur du Made in France, basé en Ardèche, le fabricant de tissus techniques Chamatex élabore des produits à forte valeur ajoutée. Industriel intégré en fabrication de textiles depuis plus de 30 ans, l’entreprise a su s’adapter à l’évolution des tendances et de la filière, pour offrir une large gamme de tissus techniques aux acteurs leaders du vêtement professionnel et du sport. CEPOVETT Group et Chamatex ont uni leurs forces sur ce projet pour co-développer un tissu répondant aux exigences des professionnels des métiers de la montagne, offrant un parfait compromis protection, confort et durabilité, et à forte valeur ajoutée éthique. La nouvelle collection élaborée par CEPOVETT Group pour habiller les moniteurs de l’ESF Courchevel 1850 bénéficie, ainsi, d’un tissu éco-conçu, fabriqué à partir d’un fil issu de la filière européenne du polyester recyclé, tissé, teint et ennobli dans un cercle géographique de moins de 100km, 100% en région Rhône-Alpes.

Nos résultats 2019

  • 4% du CA en tissus alternatifs / vêtements75%
  • Déploiement du lin / polyester recyclé dans les collections Lafont50%
  • 100% des réponses à appels d'offre avec des solutions éthiques90%

Des vêtements professionnels éco-socio-responsables

Privilégier des matières innovantes et bio sourcées. CEPOVETT Group propose à ses clients des matières alternatives telles que le polyester recyclé, le lin reconnu pour sa résistance exceptionnelle, ses fibres absorbantes et anti-bactériennes qui ne nécessite aucun pesticide et peu d’eau pour sa culture. L’année 2017 marque un virage dans l’utilisation du lin. En privilégiant cette fibre naturelle, utilisée depuis des centaines d’années par nos grands-parents, CEPOVETT Group favorise les approvisionnements de proximité.
Le lin européen est cultivé depuis le sud de la Normandie jusqu’au nord de la France, de la Belgique et des Pays-Bas. 80% de la production mondiale de fibre de lin est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Lafont, l’une des marques CEPOVETT Group , l’intègre dans sa nouvelle collection et mixe cette matière naturelle locale avec une fibre synthétique recyclée issue des petites bouteilles en plastique : le R-PET. En 2018, CEPOVETT Group va continuer son travail d’évangélisation auprès de ses clients pour qu’appel d’offre après appel d’offre, ils privilégient l’utilisation de matières premières alternatives, comme le coton bio ou équitable, le lin ou le polyester recyclé.

Nos résultats 2018

  • 4% du CA en tissus alternatifs / vêtements40%
  • Déploiement du lin / polyester recyclé dans les collections Lafont25%
  • Qualifications des filières polyester recyclé (RPET) issu des bouteilles en plastique100%

Rapport 2017

Privilégier des matières innovantes et bio sourcées. CEPOVETT Group propose à ses clients des matières alternatives telles que le polyester recyclé, le lin ou le chanvre, reconnu pour sa résistance exceptionnelle, ses fibres absorbantes et anti-bactériennes qui ne nécessitent aucun pesticide et peu d'eau pour sa culture. En 2016, CEPOVETT Group déploie le tissu chanvre et lin pour, à terme, le substituer au coton.
En privilégiant ces fibres naturelles, CEPOVETT Group favorise les approvisionnements de proximité. Le lin européen, cultivé depuis le sud de la Normandie jusqu'au nord de la France, de la Belgique et des Pays Bas est la seule fibre textile végétale originaire du continent et n’est pas délocalisable : 80% de la production mondiale de fibre de lin est d’origine européenne et la France en est le leader mondial.
C'est un produit rare qui représente moins de 1% des fibres textiles consommées dans le monde. L'Hexagone en est le premier producteur européen et le deuxième producteur mondial. Des ressources naturelles et locales, donc, dans lesquelles CEPOVETT Group va pouvoir puiser pour la confection de ses vêtements de demain. L'entreprise s'affirme également comme l’un des leaders dans l'utilisation des bouteilles plastiques pour proposer des fibres éco-responsables à ses clients. Le R-PET offre la caractéristique de se recycler facilement pour de multiples usages, notamment pour la fibre polyester utilisée dans la fabrication de tissus chaine et trame, de polaires et autres vêtements techniques.

Nos résultats 2017

  • 4% CA en tissus alternatifs30%
  • Expérimentation lin100%
  • 100% des réponses à appels d'offres avec des préconisations éthiques80%

Rapport 2016

Avec des filières d'approvisionnement plus responsables, les collections de vêtements professionnels CEPOVETT Group sont composées majoritairement de matières naturelles ayant un impact réduit sur l’environnement par rapport à une matière synthétique. Nous privilégions des approvisionnements garantissant une culture raisonnée. Les produits chimiques et les pesticides sont limités afin de réduire la pollution des sols, des eaux et des organismes vivants.
Au-delà de l’approche coton équitable labellisée, CEPOVETT Group propose à ses clients des matières alternatives telles que le polyester recyclé, issu du recyclage des bouteilles plastiques, et le chanvre qui pourrait à terme se substituer au coton. En 2015 et à l’avenir, s’engager pour le coton biologique et équitable permettra de protéger l’environnement et de préserver la biodiversité au service des populations locales. La promotion des modes de cultures traditionnelles est aussi un moyen d’utiliser des méthodes d’irrigation consommant moins d’eau qu’une production intensive.

Nos résultats 2016

  • 3% du CA en tissus alternatifs (coton biologique, équitable et polyester recyclé)80%
  • Expérimentation du tissu chanvre100%
  • 100% des réponses à appels d’offres avec des préconisations tissus éthiques80%