#RSE 2017/18, notre engagement n°8 : Se mobiliser en faveur de la biodiversité

Publié le 17 Mai 2018

Apiculture urbaine : street art et biodiversité

Des murs de la ville aux murs des ruches, il n’y a qu’un pas !
Quand on fait entrer la nature dans la ville, la maison des abeilles devient un support pour l’art urbain. C’est, en tout cas, le travail réalisé par de jeunes artistes engagés. Cette initiative inspirée est une façon poétique et
ludique de faire passer le message de la biodiversité. L’art a toujours été le meilleur vecteur d’images
et de messages pour toucher les coeurs, pourquoi pas en faveur du développement durable ?
Les premières ruches décorées seront visibles sur les toits de Paris Bercy et demain, elles pourraient donner
lieu à une exposition itinérante à travers la France où chaque ruche-oeuvre fournirait le miel local, à chaque étape de cette transhumance artistique.

“Entre esthétique et éthique, art et sciences du vivant, cette initiative innovante et porteuse de sens traverse le champs de l’art pour modifier notre regard sur la notion de milieu naturel.
Les abeilles sont en voie de disparition, il était tout naturellement évident et important pour moi de les représenter symboliquement, de les magnifier et d’embellir leurs maisons en peignant
les murs. J’ai imaginé pour elles un “gardien de la ruche”, le panda, qui est une espèce protégée et préservée, protecteur à son tour. Il s’agit d’une solidarité et d’une communion entre les espèces.”
Jessy MONLOUIS-BONNAIRE, Artiste-graffeuse Feel’Ink Custom

La vidéo de notre engagement n°8 #RSE CEPOVETT